Nos garanties grossistes

Coton  Il y a 3 produits.

Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Coton

Coton. Tout savoir !

Un peu d’histoire 

La culture du coton est très ancienne car elle prend racine il y a de cela de...

Coton. Tout savoir !

Un peu d’histoire 

La culture du coton est très ancienne car elle prend racine il y a de cela des milliers d’années. Le feuillage des fleurs de coton est persistant ou bien caduc selon la culture adoptée pour cette plante. La période de floraison des fleurs de coton intervient à la fin de la saison estivale voire au début de l’automne. La croissance des fleurs de coton est rapide et peuvent atteindre un mètre voire un mètre et demi. Les fleurs revêtissent une belle couleur devenant plus rose au fur et à mesure que la plante arrive à maturation et ressemblent beaucoup aux fleurs de l’hibiscus appartenant à la même famille de plantes, les malvacées.

Comment entretenir les fleurs de coton?

Etant une plante originaire du sud du continent africain, le cotonnier n’est pas une plante rustique, c’est-à-dire qu’elle ne supporte pas le froid. En effet, pour assurer son bon développement, il faut maintenir la température autour des 25°C, ce qui est possible dans une véranda ou bien dans une serre. Cette plante apprécie également beaucoup le contact avec le soleil donc l’idéal pour lui permettre une croissance optimale est de l’installer dans un endroit chaud et lumineux, protégé des courants d’air.

Les fleurs de coton ne demandent véritablement aucun entretien et se conservent très bien. Concernant nos fleurs de coton, elles ont subi un procédé de séchage, ce qui les dispense de recevoir de l’eau pour leur développement.

A quelle occasion offre-t-on des fleurs de coton?

Les fleurs de coton sont un cadeau idéal pour célébrer votre première année de mariage aussi appelée noces de coton ou bien pour offrir à un couple de proches passant le cap de cet heureux événement.

Quand planter des fleurs de coton?

Nos fleurs de coton peuvent être conservées durant une longue période dans un vase à l’intérieur de la maison étant donné qu’elles sont été séchées et n’ont donc pas besoin d’eau pour les maintenir à flot.

Pour la plantation du cotonnier et ainsi obtenir vos propres fleurs de coton, il faut procéder au semis de graines. Cela est possible tout au long de l’année tant que les conditions nécessaires sont réunies, c’est-à-dire que cette plante nécessite un endroit chaud (aux alentours de 25°C) et lumineux. Les graines doivent être semées à peine enfouies dans une terre bien drainée afin que les graines mais aussi les futures racines ne pourrissent pas en raison de la stagnation de l’eau ou de l’humidité. Veillez à ne pas laisser la température de l’endroit où sont installées les graines et les jeunes plants descendre en dessous de 10°C car cela provoquerait leur déclin (et en dessous de 2°C lorsque la plante aura atteint sa maturité). Planter les graines dans un mélange de terreau et de sable, ce qui assurera à la plante un sol bien drainé et riche en nutriments pour lui apporter tout ce dont elle a besoin pour sa croissance. Respectez une distance d’un mètre en chaque plant pour permettre aux fleurs de coton de s’épanouir pleinement.

Il est conseillé de rempoter les fleurs de coton une fois par an, au printemps, pour offrir à la plante les meilleures conditions possibles pour son développement.

De la saison printanière jusqu’à l’automne, il est recommandé d’arroser de manière très régulière afin de maintenir le sol qui accueille les fleurs de coton constamment humide. Durant l’hiver, il est bon de laisser la terre s’assécher sur un centimètre de profondeur environ (donc assez peu tout de même) entre deux occurrences d’arrosage.

Le cotonnier est une plante résistante aux maladies en général mais elle peut toutefois être atteinte de pourriture si le sol n’est pas correctement drainé. Dans ce cas, il convient d’éliminer les parties touchées de la plante et d’alléger le sol avec du sable ou de la perlite pour un meilleur drainage de l’eau. Cette plante est également susceptible aux attaques des araignées rouges, aimant les serres et autres endroits maintenus chauds, que l’on peut combattre à l’aide d’un acaricide ou en arrosant les fleurs de coton régulièrement et sans excès. Les pucerons sont également des ennemis communs de cette plante et, pour les éliminer, il est possible de lâcher des coccinelles ou de pulvériser du pyrèthre.

Détails

Coton. Tout savoir !

Un peu d’histoire 

La culture du coton est très ancienne car elle prend racine il y a de cela des milliers d’années. Le feuillage des fleurs de coton est persistant ou bien caduc selon la culture adoptée pour cette plante. La période de floraison des fleurs de coton intervient à la fin de la saison estivale voire au début de l’automne. La croissance des fleurs de coton est rapide et peuvent atteindre un mètre voire un mètre et demi. Les fleurs revêtissent une belle couleur devenant plus rose au fur et à mesure que la plante arrive à maturation et ressemblent beaucoup aux fleurs de l’hibiscus appartenant à la même famille de plantes, les malvacées.

Comment entretenir les fleurs de coton?

Etant une plante originaire du sud du continent africain, le cotonnier n’est pas une plante rustique, c’est-à-dire qu’elle ne supporte pas le froid. En effet, pour assurer son bon développement, il faut maintenir la température autour des 25°C, ce qui est possible dans une véranda ou bien dans une serre. Cette plante apprécie également beaucoup le contact avec le soleil donc l’idéal pour lui permettre une croissance optimale est de l’installer dans un endroit chaud et lumineux, protégé des courants d’air.

Les fleurs de coton ne demandent véritablement aucun entretien et se conservent très bien. Concernant nos fleurs de coton, elles ont subi un procédé de séchage, ce qui les dispense de recevoir de l’eau pour leur développement.

A quelle occasion offre-t-on des fleurs de coton?

Les fleurs de coton sont un cadeau idéal pour célébrer votre première année de mariage aussi appelée noces de coton ou bien pour offrir à un couple de proches passant le cap de cet heureux événement.

Quand planter des fleurs de coton?

Nos fleurs de coton peuvent être conservées durant une longue période dans un vase à l’intérieur de la maison étant donné qu’elles sont été séchées et n’ont donc pas besoin d’eau pour les maintenir à flot.

Pour la plantation du cotonnier et ainsi obtenir vos propres fleurs de coton, il faut procéder au semis de graines. Cela est possible tout au long de l’année tant que les conditions nécessaires sont réunies, c’est-à-dire que cette plante nécessite un endroit chaud (aux alentours de 25°C) et lumineux. Les graines doivent être semées à peine enfouies dans une terre bien drainée afin que les graines mais aussi les futures racines ne pourrissent pas en raison de la stagnation de l’eau ou de l’humidité. Veillez à ne pas laisser la température de l’endroit où sont installées les graines et les jeunes plants descendre en dessous de 10°C car cela provoquerait leur déclin (et en dessous de 2°C lorsque la plante aura atteint sa maturité). Planter les graines dans un mélange de terreau et de sable, ce qui assurera à la plante un sol bien drainé et riche en nutriments pour lui apporter tout ce dont elle a besoin pour sa croissance. Respectez une distance d’un mètre en chaque plant pour permettre aux fleurs de coton de s’épanouir pleinement.

Il est conseillé de rempoter les fleurs de coton une fois par an, au printemps, pour offrir à la plante les meilleures conditions possibles pour son développement.

De la saison printanière jusqu’à l’automne, il est recommandé d’arroser de manière très régulière afin de maintenir le sol qui accueille les fleurs de coton constamment humide. Durant l’hiver, il est bon de laisser la terre s’assécher sur un centimètre de profondeur environ (donc assez peu tout de même) entre deux occurrences d’arrosage.

Le cotonnier est une plante résistante aux maladies en général mais elle peut toutefois être atteinte de pourriture si le sol n’est pas correctement drainé. Dans ce cas, il convient d’éliminer les parties touchées de la plante et d’alléger le sol avec du sable ou de la perlite pour un meilleur drainage de l’eau. Cette plante est également susceptible aux attaques des araignées rouges, aimant les serres et autres endroits maintenus chauds, que l’on peut combattre à l’aide d’un acaricide ou en arrosant les fleurs de coton régulièrement et sans excès. Les pucerons sont également des ennemis communs de cette plante et, pour les éliminer, il est possible de lâcher des coccinelles ou de pulvériser du pyrèthre.