Nos garanties grossistes

Oeillet  Il y a 7 produits.

Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.
Oeillet

Oeillet. Tout savoir !

Un peu d’histoire

L’œillet est une fleur qui dispose d’une floraison abondante et odorante q...

Oeillet. Tout savoir !

Un peu d’histoire

L’œillet est une fleur qui dispose d’une floraison abondante et odorante qui saura combler vos sens à l’extérieur (en terre, en pot, en jardinière, etc.) comme à l’intérieur. Sa culture est accessible à tous tant elle est chose facile. Sa floraison intervient généralement entre les mois d’avril et septembre et peut même se prolonger jusqu’à décembre si le climat est assez doux pour le permettre. L’œillet est une plante qui se prête à bien des situations de décoration, que ce soit en massif, en bordure, en jardinière ou en bouquets. Elle saura vous ravir, quelles que soient vos envies et vos préférences.

A quelle occasion offre-t-on des œillets?

L’œillet s’offre à l’occasion d’une déclaration d’amour car cette plante est le symbole de l’amour et de la fidélité. Mais dans l’Europe du Sud, elle est souvent associée à la mort car elle sert à confectionner des couronnes mortuaires aux défunts. Il vaut donc mieux préciser ses intentions si vous souhaitez offrir des œillets par un petit mot ou en tête-à-tête sous peine de malentendu.

Signification de l’œillet

Le nom latin “Dianthus” de l’œillet provient du latin “anthos” qui signifie fleur et du latin “dios” qui veut dire “divinité” et est donc, littéralement, la fleur des dieux.

Dans le langage des fleurs, l’œillet symbolise l’amour et la fidélité. Cependant, pour beaucoup il arbore une connotation négative, synonyme de mauvais augure ou de malchance. Cela s’explique vraisemblablement par le fait qu’au 19ème siècle, cette fleur était utilisée dans les bouquets que les directeurs de théâtres offraient aux comédiennes dont ils voulaient se séparer.

L'œillet blanc symbolise la passion fidèle tandis que l'œillet rouge exprime la passion partagée.

Quand planter des œillets?

L’œillet n’apprécie pas du tout les sols acides et préfère alors être installé dans un sol que l’on pourrait d’ordinaire (ou bien un sol calcaire peut faire l’affaire). Il faut, pour que l’œillet se développe correctement, que le sol dans lequel il est présent soit bien drainé et assez sec car l’œillet n’aime pas les configurations de terrains où l’eau stagne. Il est préférable de placer l’œillet dans un endroit ensoleillé, ou à la limite partiellement ombragé, afin de lui apporter une bonne exposition aux rayons de soleil dont il a besoin pour une belle croissance.

Il vous est possible de semer vos œillets ou bien d’acheter des plants et de les planter ensuite.

Pour ce qui est du semis des œillets des espèces annuelles, il faut, dans l’idéal, procéder au semis en février ou mars sous une serre ou un abri dont la température est comprise entre 15°C et 18°C en utilisant un terreau adapté au semis que l’on tassera bien sans pour autant recouvrir les graines d’œillets qui ont besoin de lumière. Ensuite, il vous faut arroser comme s’il s’agissait d’une pluie fine. Dès que les œillets possèdent quelques feuilles, les planter (généralement autour des mois d’avril ou mai). Pour les autres espèces d’œillets, il faut semer entre avril et juin dans les mêmes conditions que précédemment (c’est-à-dire dans un abri assez chaud) puis repiquer les œillets en gardant un espace de dix centimètres entre chacun des pieds et enfin, les planter définitivement en automne ou au printemps.

En ce qui concerne la plantation des pieds d’œillets d’espèces annuelles, il vous faut planter au printemps après avoir éliminé le terrain des mauvaises herbes. Creusez un trou deux fois plus profond et large que les racines des œillets, ensuite, recouvrez en tassant correctement et arrosez en imitant une pluie fine. Pour les autres espèces, les étapes à suivre restent les mêmes mais la période de plantation change et passe alors du printemps à l’automne.

Si vous comptez installer votre œillet dans un pot ou dans une jardinière, choisissez une terre bien aérée et drainée afin que l’eau ne stagne pas. On vous conseille un mélange de terre calcaire, de sable et de terreau pour que les œillets se plaisent bien dans leur nouvel habitat. Tassez et arrosez de manière délicate.

Comment entretenir les œillets?

L’œillet est une plante plutôt résistante et qui ne nécessite que peu d’entretien, ce qui convient à tout jardinier, expérimenté comme novice. Jusqu’à ce que les œillets prennent se lèvent, faites en sorte que le sol soit toujours légèrement humide puis, cette période passée, arrosez environ une fois par semaine et veillez à laisser le sol sécher entre deux arrosages. Retirez les fleurs fanées et, au printemps, donner aux œillets de l’engrais adapté aux plantes fleuries ou du compost pour une meilleure floraison et stimuler ainsi l’apparition de nouvelles fleurs.

L’œillet est sensible à l’attaque des limaces et des escargots mais aussi de celle des pucerons. Pour éliminer les pucerons qui se fixent sur les feuilles et les tiges, vaporisez du pyrèthre ou bien lâchez des coccinelles, leurs prédatrices naturelles que vous pouvez trouver en magasin de jardinerie. Quant aux escargots et aux limaces qui peuvent se nourrir des jeunes plants, répandez de la cendre autour de vos plants, installez des pièges à bière ou placez des petits tas de feuilles ou de tuiles qui vous permettront de les attraper pour les éloigner.

Détails

Oeillet. Tout savoir !

Un peu d’histoire

L’œillet est une fleur qui dispose d’une floraison abondante et odorante qui saura combler vos sens à l’extérieur (en terre, en pot, en jardinière, etc.) comme à l’intérieur. Sa culture est accessible à tous tant elle est chose facile. Sa floraison intervient généralement entre les mois d’avril et septembre et peut même se prolonger jusqu’à décembre si le climat est assez doux pour le permettre. L’œillet est une plante qui se prête à bien des situations de décoration, que ce soit en massif, en bordure, en jardinière ou en bouquets. Elle saura vous ravir, quelles que soient vos envies et vos préférences.

A quelle occasion offre-t-on des œillets?

L’œillet s’offre à l’occasion d’une déclaration d’amour car cette plante est le symbole de l’amour et de la fidélité. Mais dans l’Europe du Sud, elle est souvent associée à la mort car elle sert à confectionner des couronnes mortuaires aux défunts. Il vaut donc mieux préciser ses intentions si vous souhaitez offrir des œillets par un petit mot ou en tête-à-tête sous peine de malentendu.

Signification de l’œillet

Le nom latin “Dianthus” de l’œillet provient du latin “anthos” qui signifie fleur et du latin “dios” qui veut dire “divinité” et est donc, littéralement, la fleur des dieux.

Dans le langage des fleurs, l’œillet symbolise l’amour et la fidélité. Cependant, pour beaucoup il arbore une connotation négative, synonyme de mauvais augure ou de malchance. Cela s’explique vraisemblablement par le fait qu’au 19ème siècle, cette fleur était utilisée dans les bouquets que les directeurs de théâtres offraient aux comédiennes dont ils voulaient se séparer.

L'œillet blanc symbolise la passion fidèle tandis que l'œillet rouge exprime la passion partagée.

Quand planter des œillets?

L’œillet n’apprécie pas du tout les sols acides et préfère alors être installé dans un sol que l’on pourrait d’ordinaire (ou bien un sol calcaire peut faire l’affaire). Il faut, pour que l’œillet se développe correctement, que le sol dans lequel il est présent soit bien drainé et assez sec car l’œillet n’aime pas les configurations de terrains où l’eau stagne. Il est préférable de placer l’œillet dans un endroit ensoleillé, ou à la limite partiellement ombragé, afin de lui apporter une bonne exposition aux rayons de soleil dont il a besoin pour une belle croissance.

Il vous est possible de semer vos œillets ou bien d’acheter des plants et de les planter ensuite.

Pour ce qui est du semis des œillets des espèces annuelles, il faut, dans l’idéal, procéder au semis en février ou mars sous une serre ou un abri dont la température est comprise entre 15°C et 18°C en utilisant un terreau adapté au semis que l’on tassera bien sans pour autant recouvrir les graines d’œillets qui ont besoin de lumière. Ensuite, il vous faut arroser comme s’il s’agissait d’une pluie fine. Dès que les œillets possèdent quelques feuilles, les planter (généralement autour des mois d’avril ou mai). Pour les autres espèces d’œillets, il faut semer entre avril et juin dans les mêmes conditions que précédemment (c’est-à-dire dans un abri assez chaud) puis repiquer les œillets en gardant un espace de dix centimètres entre chacun des pieds et enfin, les planter définitivement en automne ou au printemps.

En ce qui concerne la plantation des pieds d’œillets d’espèces annuelles, il vous faut planter au printemps après avoir éliminé le terrain des mauvaises herbes. Creusez un trou deux fois plus profond et large que les racines des œillets, ensuite, recouvrez en tassant correctement et arrosez en imitant une pluie fine. Pour les autres espèces, les étapes à suivre restent les mêmes mais la période de plantation change et passe alors du printemps à l’automne.

Si vous comptez installer votre œillet dans un pot ou dans une jardinière, choisissez une terre bien aérée et drainée afin que l’eau ne stagne pas. On vous conseille un mélange de terre calcaire, de sable et de terreau pour que les œillets se plaisent bien dans leur nouvel habitat. Tassez et arrosez de manière délicate.

Comment entretenir les œillets?

L’œillet est une plante plutôt résistante et qui ne nécessite que peu d’entretien, ce qui convient à tout jardinier, expérimenté comme novice. Jusqu’à ce que les œillets prennent se lèvent, faites en sorte que le sol soit toujours légèrement humide puis, cette période passée, arrosez environ une fois par semaine et veillez à laisser le sol sécher entre deux arrosages. Retirez les fleurs fanées et, au printemps, donner aux œillets de l’engrais adapté aux plantes fleuries ou du compost pour une meilleure floraison et stimuler ainsi l’apparition de nouvelles fleurs.

L’œillet est sensible à l’attaque des limaces et des escargots mais aussi de celle des pucerons. Pour éliminer les pucerons qui se fixent sur les feuilles et les tiges, vaporisez du pyrèthre ou bien lâchez des coccinelles, leurs prédatrices naturelles que vous pouvez trouver en magasin de jardinerie. Quant aux escargots et aux limaces qui peuvent se nourrir des jeunes plants, répandez de la cendre autour de vos plants, installez des pièges à bière ou placez des petits tas de feuilles ou de tuiles qui vous permettront de les attraper pour les éloigner.